Follow

Un corps, des histoires

Restitution d’ateliers de danse

Présenté par La Boussole
en partenariat avec Césaré

 

Quand la danse transcende les maux
Se réapproprier son corps pour se réapproprier son histoire.
« Un corps, des histoires » raconte ces femmes qui ont décidé de participer à des ateliers de danse, pour se faire du bien. Ces rencontres avec la Cie Re-création ont abouti à ce que ce bien, devienne un moment de partage avec le grand public.

Prenons le temps ici pour les voir, les écouter et communier avec elles !”

Bolewa Sabourin

Bolewa Sabourin : chorégraphie et mise en scène
Dany Kashito : musique et chant
Akmaral, Alix, Amna, Aurélie, Bathul, Eda, Habiba, Hanane, Mariama, Mariette, Mazonzika, Salomé, Yetunde : danse

en savoir + sur Bolewa Sabourin et la Cie Re-creation, cliquez ici

Un événement organisé par La Boussole en partenariat avec Césaré CNCM/Reims. Avec le soutien de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, de la délégation départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes, de RJR – Radio Jeunes Reims, et de la Comédie CDN de Reims.
Nous tenons particulièrement à remercier le Centre d’accueil des demandeurs d’asile de la Croix-Rouge française, le CIDFF, l’Atelier Keysha Création, le Foyer de l’Amitié et l’Armée du salut pour leur engagement, sans qui ce rendu d’ateliers n’aurait pas eu lieu.
éléments graphiques © Mathie Hance

Origine du projet

Suite à la découverte du livre « La rage de vivre » de Bolewa Sabourin, co-écrit avec Balla Fofana (Faces cachées éditions, 2018), l’équipe de La Boussole en collaboration avec Césaré, a souhaité rencontrer l’auteur. À travers ce livre, Bolewa raconte son histoire avec ses élans, ses blessures, ses points d’interrogation et ses envies. Il écrit « (…) je ne veux pas me transformer en professionnel de la contestation, j’aspire à être bâtisseur. »

 

Bolewa Sabourin, un artiste engagé

C’est donc à travers et avec la danse que Bolewa O. Sabourin a donné corps à ses aspirations. Il créé le projet Re-Création by LOBA après quelques semaines passées en République Démocratique du Congo, auprès de femmes ayant été victimes du viol comme arme de guerre, et de sa rencontre avec le Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018.
Accompagner par la danse et le mouvement, les femmes dans leur reconstruction physique et mentale, voilà la mission que s’est donnée Bolewa O. Sabourin.

 

Un projet au long cours à La Boussole

Initié en novembre 2021, le projet « Un corps, des histoires » s’est déroulé en plusieurs étapes. Tout d’abord, des temps de médiation entre Bolewa et les acteurs du champs social ont été organisés. Des temps pour faire connaissance et fédérer des femmes autour de ce projet de création.
Puis, de mi-janvier à mi-avril 2022, Bolewa a conduit régulièrement des ateliers de danse à La Boussole avec un groupe de femmes.
Et en mai, une période a été dédiée à la création, à la préparation de cette restitution. Voilà donc toutes les étapes qui ont permi la présentation d’ « Un corps, des histoires » à la Comédie – CDN de Reims.

Les étudiants en licence 3 Arts du spectacle vivant de l’Université de Reims Champagne-Ardenne ont été sollicités dans le cadre de leur projet professionnel de fin d’année, à travailler autour de ce projet.
Une formation généraliste qui vise à former les futurs professionnels du secteur culturel dans des domaines variés : administration du spectacle vivant, production communication, médiation culturelle, etc.

Pas à Pas à écouter en podcast sur RJR

Les étudiants de la licence Arts du spectacle vivant ont préparé et enregistré des chroniques en partenariat avec RJR – Radio Jeunes Reims. 4 épisodes qui racontent “Un corps, des histoires”, à travers des interviews.

 

Un corps, des histoires
mer 15 juin > 18h00
Lieu: Comédie - CDN de Reims
Durée: 40 min
Entrée libre

Comédie – CDN de Reims (petite salle)
3 chaussée Bocquaine, 51100 Reims

Infos 

La Boussole
6 avenue Léon Blum, 51100 Reims
06 49 58 08 30 / info@laboussolereims.org / facebook.com/laboussolereims

Tout public

Un temps de convivialité sera organisé à l’issue de la représentation