Follow

Into the wild

Le « field recording », en français enregistrement de terrain, est né avec les premières machines à capter le son, elles-mêmes arrivées presque simultanément avec celles qui capturaient l’image. Anthropologues, ethnologues, reporters en tout genre ont tout de suite compris l’intérêt de ces machines à saisir le réel et les ont menées de par le monde, pour recueillir les traces sonores de la nature autant que de l’humanité.

Aujourd’hui, le field recording est quasiment un genre « musical », qui nous donne à écouter le monde dans son plus simple appareil, avec pas ou peu d’emphase, mais jouant de points de vue différents, la captation du réel n’est jamais le réel… Les pièces musicales proposées ici ont été réalisées par quatre compositeurs français. À travers leurs créations, ces artistes rendent hommage à la nature et proposent une réflexion sur les sons qui nous entourent, tantôt doux, mystérieux, poétiques, anxiogènes ou oniriques…

La durée d’écoute est libre.

Installez-vous, détendez-vous, écoutez, rêvez… Bon voyage !

Télécharger le dossier de présentation : français

Into the wild
Philippe Le Goff
Date: 2017

Philippe Le Goff : conception du projet

Ionah Mélin : conception et construction des bornes d’écoute